French
Frequently Asked Questions: 

Quel est le type d’informations fourni par WatchITgrow?

WatchITgrow fournit des informations sur la croissance et le développement des cultures à partir d’images satellitaires. Sur base des cartes de verdure, il est aisé d’identifier la variabilité au sein de votre champ et de la comparer par rapport aux champs voisins. Avec le suivi des données météorologiques (température et précipitations), il est possible de mieux évaluer le risque de pertes de production et de qualité de vos parcelles. Pour finir, WatchITgrow fournit également des prévisions de rendement pour les pommes de terre au niveau de la parcelle. Des prévisions sont également disponibles à l’échelle des communes, des provinces et des régions agricoles. Vous pouvez également utiliser WatchITgrow pour le stockage de vos données de terrain que ce soit des données générales comme la variété, la date de plantation, la date de récolte ou bien encore des informations plus spécifiques sur les différents traitements comme l’application de fertilisants, de pesticides ou l’irrigation. Les échantillons de rendement collectés peuvent être aussi stockés et les prévisions de rendement peuvent être affichés dans un graphique.

Comment puis-je initier le suivi de mes parcelles?

Sous “mes champs” vous pouvez ajouter vos parcelles en cliquant sur le bouton “+ ajouter champs”. Il y a 3 façons d’ajouter des champs:

  1. en sélectionnant des champs d’une couche parcellaire existante (cliquez sur “sélectionner”)
  2. en dessinant les champs (cliquez sur “dessiner”)
  3. en important les limites parcellaires obtenues par exemple après la plantation avec un GPS (cliquez sur “importer”).

Comment sélectionner les champs?

Sous “Mes champs” il est possible d’ajouter vos parcelles en cliquant sur le bouton “+ ajouter champs”. Le bouton “Sélectionner” est activé par défaut. Vous devez en premier sélectionner l’année souhaitée. Les parcelles disponibles pour l’année choisie sont surlignées en bleu. Il est possible de sélectionner un ou plusieurs champs en cliquant sur ceux-ci. Quand la sélection est effectuée, il suffit alors de cliquer sur “sauver. Pour chacun des champs sélectionnés, il vous sera alors demandé de préciser le nom local de la parcelle ainsi que la variété.

D’où viennent les limites parcellaires permettant la sélection?

Cas de la Flandre: Les limites parcellaires disponibles sont les limites des champs de pomme de terre déclarés comme tels au Département de l’Agriculture et de la Pêche du Gouvernement Flamand (ces limites sont disponibles publiquement). En changeant l’année de référence, il est possible de constater que d’autres parcelles deviennent sélectionnables. Cas de la Wallonie : les limites parcellaires affichées correspondent aux limites de l’ensemble des parcelles agricoles déclarées comme telles au Gouvernement Wallon en 2015 (ces limites sont disponibles publiquement).

Comment dessiner des champs?

Sous la rubrique “Mes champs” il vous est possible d’ajouter vos champs en cliquant sur le bouton “+ ajouter champs”. En cliquant sur “dessiner” il est possible de dessiner votre parcelle en cliquant sur les coins de celle-ci et une fois l'ensemble de ceux-ci sélectionnés, il suffit de cliquer sur “sauver”. Pour chacun des champs sélectionnés, il vous sera alors demandé de préciser le nom local de la parcelle, la culture ainsi que la variété.

Comment importer des champs?

Sous la rubrique “Mes champs” il vous est possible d’ajouter vos champs en cliquant sur le bouton “+ ajouter champs”. En cliquant sur le bouton “importer”, il est possible d’effectuer une recherche pour localiser le fichier .kml ou le fichier .zip contenant les fichiers shp + shx + dbf + prj de vos parcelles et d’ouvrir ce fichier. Pour chacun des champs sélectionnés, il vous sera alors demandé de préciser le nom local de la parcelle, la saison, la culture ainsi que la variété. Vous pouvez encoder cette information parcelle par parcelle ou vous pouvez l’importer à partir du fichier .kml/.shp en sélectionnant l’attribut correspondant. Par exemple, vous pouvez indiquer que le "Nom" du champ correspond à "nom" du fichier shp / kml. Lorsque vous entrez l'année, vous pouvez choisir une année fixe pour tous les champs. Si la même culture est cultivée sur toutes les parcelles importées, vous pouvez choisir cette culture dans la liste des cultures sous "Culture". Si plusieurs cultures sont cultivées, choisissez "Manuel" pour Culture".

Importation des champs: quels sont les formats supportés?

Actuellement, seulement les fichiers .kml et .shp sont supportés dont les coordonnées sont indiquées en lon/lat (EPSG:4326 / WGS 84). Les fichiers .shp doivent être accompagnés des fichiers .shx, .dbf et .prj et doivent être compressés en format .zip.

Je constate des différences entre les limites parcellaires que j’ai dessiné et les limites parcellaires sur les dernières cartes de verdure, pourquoi?

Les images satellites utilisées comme arrière-plan pour la délimitation des parcelles correspondent à des images satellites d’années antérieures. Depuis le moment d’acquisition de celles-ci, les limites parcellaires ont pu être modifiées. Nous suggérons par conséquent de charger la carte de verdure la plus récente pour la parcelle considérée (via le bouton “verdure”) et d’éditer les limites parcellaires de telle manière à ce qu’elles correspondent à celles de la carte de verdure. Dans le cas contraire, les graphiques de verdure ne représenteront pas uniquement la parcelle considérée mais également en partie les parcelles voisines.

Comment modifier les limites parcellaires?

Pour n’importe quel de vos champs représenté sur une carte, il est possible de modifier les limites parcellaires tout simplement en cliquant sur la parcelle et ensuite en sélectionnant “ajuster le périmètre”. Nous vous conseillons d’utiliser la carte de verdure de l’année en cours pour vérifier les limites parcellaires, et ce plus particulièrement si vous avez sélectionné le champ sur base d’un parcellaire existant ou si vous avez défini les limites sur base d’une image satellite plus ancienne. Vous pouvez commencer à modifier les limites parcellaires en cliquant sur la portion du périmètre à modifier. Un point apparaîtra alors vous permettant ainsi de le déplacer jusqu'à la position idoine. Une fois les modifications effectuées, il est possible de sauver celles-ci en cliquant sur le bouton “sauver”.

Où puis-je trouver les champs que j’ai défini?

En cliquant sur le bouton “Mes champs” dans le menu principal, l’ensemble des champs déjà encodés sera affiché. En cliquant sur le bouton “liste”, il est possible d’obtenir un affichage tabulaire.

Je vois mon champ sur la carte, comment puis-je obtenir plus d’information pour celui-ci?

Quand vous zoomez sur votre champ et que vous cliquez sur celui-ci, une fenêtre “pop-up” apparaît. Vous avez alors 2 possibilités: soit éditer les limites parcellaires, soit ajouter des données relatives à ce champ. En cliquant sur “données”, un aperçu de la parcelle concernée s’affiche (la “fiche parcellaire”). Vous y trouverez de l’info générale ainsi que des graphiques météos, la courbe de croissance,… de votre parcelle.  Vous pouvez également ici ajouter vos propres données de terrain .

Je vois mon champ dans la liste, comment puis-je obtenir plus d’informations pour celui-ci?

Quand vous cliquez sur le champ dans la liste, une fenêtre “pop-up” apparaît dans laquelle 2 actions sont possibles:

  1. éditer les limites parcellaires
  2. ajouter des données de terrain

En cliquant sur “données”, vous pouvez afficher une vue d’ensemble de votre parcelle.

Comment puis-je introduire mes données de terrain?

Quand vous cliquez sur le champ concerné dans la liste ou sur la carte, une fenêtre “pop-up” apparaît ; vous alors 3 possibilités : 1.           “Carte”: localiser votre parcelle sur la carte 2.           “Données”: ajouter des données de terrain. En cliquant sur “données”, un aperçu de la parcelle concernée s’affiche dans lequel il est possible d’ajouter des données de terrain. 3.           « Modifier plusieurs champs » : cela vous offre la possibilité d'entrer des données pour plusieurs colis en même temps.

Est-ce que je peux encoder des données pour plusieurs parcelles simultanément?

Oui. Si vous naviguez dans la Liste avec vos champs vous verrez un bouton “multi sélect”. En cliquant sur ce bouton, il est possible de sélectionner plusieurs champs. Quand vous aurez fini la sélection , cliquez sur “éditer” afin d’ajouter les données pour les champs sélectionnés. De cette façon vous pouvez encoder p.ex. la date de plantation ou la variété pour plusieurs champs simultanément.

Une autre façon d’éditer plusieurs champs simultanément est en cliquant une parcelle et en choisissant “modifier plusieurs champs” dans la fenêtre “pop up” qui apparaît.

Qui peut consulter les données que j’ai encodé pour mes champs?

Quand vous introduisez des données en tant qu’agriculteur (et propriétaire des données), vous êtes le seul à pouvoir voir ces données. Si maintenant vous souhaitez partager des données pour certains de vos champs, il vous est possible de le faire via l’onglet “partage”. dans ce cas, la personne à qui vous attribuez la permission peut voir et éditer toutes les informations relatives à cette parcelle. Cette personne peut également ajouter de nouvelles parcelles pour vous. Dans ce cas de figure, vous pourrez observer ces nouveaux champs dans votre liste de parcelles. En tant qu’agriculteur, vous pouvez retirer cette autorisation à tout moment.

Puis-je également voir les données relatives à d’autres champs?

Il ne vous est pas loisir de voir les données de terrain encodées par un agriculteur ni de consulter les prévisions de rendement d’un champ donné à moins d’obtenir de ce dernier l’autorisation de visualiser les données. Les cartes satellitaires de verdure vous permettent cependant d’observer d’autres parcelles (que les vôtres) compte tenu que les images satellites (qui sont disponibles publiquement) couvre l’ensemble du territoire national et fournissent une image de l’ensemble des parcelles.

Comment partager des données de terrain?

Pour ce faire, la première étape consiste à se rendre dans son profil personnel (coin supérieur droit). Sous l’onglet « partage », il suffit de cliquer sur « ajouter permission » et d’entrer l’adresse e-mail de la personne à qui vous souhaiter attribuer la permission de voir et éditer vos données de terrain. Le système de partage actuellement disponible est à la parcelle. Il est donc nécessaire de retourner à la liste (ou à la carte) de vos parcelles, de sélectionner un champ, dans « données » de l’onglet « partage » de sélectionner l’adresse e-mail de la personne à qui vous souhaitez partager les données, de cliquer sur « ajouter permission » et de sauver. Il est possible à tout moment de retirer une autorisation en cliquant sur la poubelle et en sauvant.

Que se passe-t-il quand je partage des données?

La personne à qui vous avez attribué une permission peut voir et éditer toutes les informations disponibles pour le champ partagé. Cette personne peut également ajouter de nouvelles parcelles pour vous. Dans ce cas de figure, vous pourrez observer ces nouveaux champs dans votre liste de parcelles. En tant qu’agriculteur, vous pouvez retirer cette autorisation à tout moment.

Où puis-je trouver les données météorologiques?

Vous pouvez voir les cartes des températures et précipitations en cliquant sur « température » et « précipitation » dans le menu principal en haut.

D’où proviennent les données météo?

Les données de températures et précipitations sont collectées à l’échelle de stations météo et ensuite traitées et distribuées par l’Institut Royal Météorologique belge

À quelle fréquence les données météo sont-elles mises à jour?

Les données météo sont actualisées toutes les semaines.

D’où proviennent les blocs dans les données météo?

Les données de températures et de précipitations sont collectées dans plus de 200 stations météo distribuées sur l’ensemble du territoire national. Les données collectées à l’échelle des stations sont ensuite interpolées vers une « grille » de 5 x 5 km. Pour les températures, une simple moyenne est calculée au départ des relevés des stations voisines en considérant un facteur correctif pour la différence d’altitude entre la station et le centre de la grille. Les données de précipitations sont issues directement de la station la plus proche.

Que représentent les cartes météo?

Les cartes de températures et de précipitations montrent l’écart entre la température/la précipitation actuelle et la température/précipitation moyenne ou normale sur une base hebdomadaire. Les 5 classes dans la légende sont définies en analysant l’archive des données météo. Si une parcelle est classée dans «beaucoup plus chaud/froid que d’habitude » ou « beaucoup plus humide/ plus sec que d’habitude » cela signifie que la température ou la précipitation dans cette grille appartient aux observations 20% plus chaud/plus froid ou plus humide/plus sec dans la série historique pour cette grille. Pour les autres classes, les déviations sont plus faibles.

Quelle est la signification des graphiques de températures et précipitations?

Les graphiques de  votre parcelle sont élaborés sur base hebdomadaire :

  1. la température moyenne (ligne rouge) par rapport à la température moyenne à long terme (ligne grise)
  2. les précipitations (barres bleus) par rapport aux précipitations à long terme (barres grises)
  3. la somme des précipitations (ligne bleue) par rapport à la somme des précipitations à long terme (ligne grise)

La somme des précipitations peut être calculée à partir de n'importe quelle date de départ en ajustant la date de début au bas du curseur.

Où puis-je trouver des images satellitaires?

Il est possible de visualiser des images satellites en cliquant sur le bouton verdure dans le menu principal.

Puis-je également visualiser les images satellites des années antérieures?

Oui, vous pouvez demander des images satellites d'autres années , en changeant l'année dans le menu à côté du bouton légende ou en parcourant les vignettes ci-dessous.

D’où viennent les images satellitaires?

Actuellement, les images Sentinel-2A et 2B sont utilisées. Pour les années 2015-2017 des images DMC/Deimos-1 étaient également utilisées.

Quelle est la résolution spatiale des images satellitaires?

Les images Sentinel-2 ont des pixels de 10x10 m alors que les images DMC/Deimos-1 ont des pixels de 22x22 m.

Quelle est la fréquence de mise à jour des images satellitaires?

Les satellites Sentinel-2A et 2B passent tous les 5 jours et sur certaines parties de la Belgique encore plus fréquemment. Pour augmenter les chances d'avoir des observations sans nuages, des images DMC / Deimos-1 sont ajoutées. 

Quelle est la signification de la carte de verdure?

L’indicateur sous-jacent est le fAPAR. Celui-ci représente la fraction du rayonnement solaire utilisée pour la photosynthèse. fAPAR est une mesure de la productivité primaire des cultures et est fréquemment utilisé comme indicateur de l’état et de l’évolution de la couverture culturale. Une valeur faible de l’indice de verdure (couleur brune) signifie qu’il n’y a pas de cultures croissant dans la parcelle (sol nu). Quand la culture est en croissance, l’indice de verdure augmente (couleur verte) jusqu’à ce que la culture atteigne la maturité. L’indicateur diminue ensuite de nouveau jusqu’à la récolte.

Pourquoi est-ce que je vois différentes couleurs dans la carte de verdure de mon champ?

Les différences de verdure au sein d’un champ indiquent que la croissance de la culture peut être différente au sein de celui-ci. Les causes sous-jacentes peuvent être diverses et peuvent être issues tant d’une hétérogénéité (naturelle) du sol que de problèmes engendrés par le climat comme la sécheresse ou la saturation en eau ou bien encore de dégâts locaux engendrés par des ravageurs ou des maladies, de problèmes d’émergence, etc. 

Quelle est la signification du graphique de verdure?

Le graphique de verdure permet un suivi de la croissance de la culture en cours de saison et fournit une indication du stade de développement de la culture. La courbe verte dans le graphique ci-dessous représente l’indice de verdure. Il montre ce que le satellite mesure. Les image en dessous montrent ce qui se passe dans le champ au même moment.

Quelle est la signification de la verdure régionale?

La verdure régionale reflète la verdure des parcelles dans un rayon de 10 km où la même culture est cultivée. Cela vous permet d'estimer comment votre propre parcelle se comporte par rapport à des parcelles comparables dans la zone.

Quelle est la signification de la verdure de référence?

La verdure de référence reflète la verdure attendue dans des conditions idéales. Il est calculé sur la base de la verdure des parcelles de référence des années passées (2015-2017). Cette courbe n'est disponible que pour les pommes de terre. Parce que le début de la saison ne se déroule pas toujours au même moment partout, la courbe actuelle et la courbe de référence sont synchronisées chaque année sur la base de la date d’émergence estimée.

Comment le stade de croissance des pommes de terre est-il estimé sur ma parcelle?

Les principales étapes de croissance sont liées à la courbe de référence par des observations de terrain (émergence, fermeture des lignes, floraison, maturation). À la date de plantation de votre parcelle, la date d’émergence peut être estimée en utilisant les données météorologiques et satellitaires. Si la date de plantation n'est pas connue, une hypothèse est faite. La courbe actuelle et la courbe de référence sont ensuite synchronisées sur la base de la date d’émergence estimée. La position relative des autres stades de croissance (émergence, fermeture des lignes, floraison, maturation) sur la courbe actuelle est ensuite prise sur la courbe de référence. Si la croissance est plus rapide ou plus lente que dans une saison normale, il est possible que les stades de croissance estimés s'écartent parfois des stades de croissance réels.

Pourquoi la verdure de référence et l'étape de croissance des cultures ne sont-elles pas indiquées pour chaque parcelle?

La verdure de référence et le stade de croissance ne sont calculés que pour les pommes de terre, pour les variétés Bintje et Fontane.

La carte de verdure se charge mais je ne peux pas voir d’observations satellitaires pour mon champ, pourquoi?

Les capteurs des satellites Sentinel-2 et DMC/Deimos-1 ne peuvent acquérir de l’information quand il y’a des nuages. Quand un satellite passe et que le ciel est nuageux, aucune observation satellitaire n’est exploitable.

Comment les rendements sont-ils prédits?

Les prévisions de rendements sont basées sur des modèles de croissance. Ces modèles utilisent des données météo et satellitaires comme données d’entrée et nécessite des paramètres édaphiques et culturaux/variétaux spécifiques.

Quel est le degré de précision des prévisions de rendements?

Chaque année, les modèles de croissance seront alimentés avec plus de données et seront de plus en plus précis.

Je ne trouve pas de prévisions de rendement pour l’année en cours, pourquoi?

Des prévisions de rendements précises ne peuvent être obtenues qu’à partir de mi-août.

Je peux seulement obtenir des prévisions de rendements que pour les pommes de terre, pourquoi?

De nombreuses données (y compris des échantillons) sont nécessaires pour mettre en place des modèles de prédiction de rendement. C'est un processus qui peut prendre plusieurs saisons. Actuellement, nous n'offrons que des prévisions de rendement pour les pommes de terre, pour les variétés Bintje, Fontane et Nicola, car des modèles de prédiction ont été développés pour cela dans le cadre du projet iPot.

Comment collectez-vous les échantillons de rendements pour les pommes de terre?

Protocole pour le suivi en cours de saison des rendements:

  • Période:

- Nicola: De mi-juillet à la récolte
- Fontane, Bintje: de la fin juillet à la récolte

La prise d’échantillons juste avant la récolte est souhaitée.

  • Fréquence:

Toutes les 3 semaines.

  • Procédure:

1.     Collecte des échantillons:

Le nombre d’échantillons à prélever est de 3. Ceux-ci doivent être prélevés dans l’ensemble de la parcelle (hors forière). Pour chaque échantillon, 5 plants doivent être collectés. Les 5 plants  prélevés doivent être représentatifs de la zone échantillonnée.

Les tubercules provenant de chaque échantillon doivent être placés dans un grand sac en plastique pour éviter les pertes en eau. Le sac en plastique doit être identifié avec le nom et la localisation du champ, la date de l'échantillonnage et le numéro d’ordre de l’échantillon.

Les échantillons peuvent être stockés dans une chambre froide (4°C) pendant une période maximale de 48 heures avant l'analyse. Il faut absolument éviter de conserver les échantillons en plein soleil après le prélèvement des échantillons.

2.     Analyse des échantillons:
Analyse simple:

- Les tubercules doivent être exempts de terre et doivent être lavés avant d'être analysés.
- Compte du nombre de tubercules / plant
- Détermination du poids frais total des tubercules: chaque répétition est pesée séparément.
- Détermination du calibre: % 35-50mm en % >50mm (en poids ou en nombre de tubercules par calibre)

Analyse supplémentaire / optionnelle:

Après la pesée d'un échantillon entier, un sous-échantillon de 3 à 5 kg de tubercules de chaque répétition est utilisé pour évaluer le poids sous eau (tubercules > 35 mm) permettant d’estimer la teneur en matière sèche du tubercule.

Pour les premières dates d'échantillonnage au mois de juillet, avec uniquement 5 plants, le poids des tubercules pourrait être inférieur au minimum des 3 kg à utiliser pour l’évaluation du poids sous eau. Dans ce cas, on peut regrouper les tubercules des 3 répétitions pour atteindre le minimum de 3 kg de tubercules requis.

L’analyse des échantillons / détermination du poids sous eau et matière sèche pourrait être faite en collaboration avec l’industrie par l’intermédiaire des agronomes ou avec les centres de recherches, centres pilotes dans la région. 

D’où vient l’historique de la parcelle?

Pour les parcelles en Flandre l'historique de la parcelle offre un aperçu des cultures principales sur la parcelle depuis 2010, grâce à la coopération avec le Département de l'Agriculture et de la Pêche du Gouvernement Flamand.

Pourquoi l'historique de certaines parcelles n'est-il pas disponible?

L'historique de la parcelle n'est disponible que pour celles situées en Flandre.

Puis-je exporter les données de la fiche parcellaire?

Oui, vous pouvez exporter les informations de la fiche parcellaire vers un rapport PDF. Les graphiques de météorologie et de verdure peuvent également être exportés dans un fichier csv. Vous faites cela en ouvrant la fiche parcellaire, puis en cliquant sur Exporter. Ensuite, choisissez le type d'exportation: PDF ou CSV. Vous trouverez le résultat dans votre dossier de « Téléchargements ».

Que signifie « Verdure déviation »?

« Verdure déviation » ou l'écart de verdure indique la différence entre la verdure actuelle et la verdure de référence. Sur la base de cet écart, les parcelles de pommes de terre peuvent être classées de bon (écart positif) à moins bon (écart négatif) ou vice versa. Cependant, ces écarts peuvent également indiquer une croissance plus rapide ou plus lente, c'est-à-dire une courbe de croissance plus étroite ou plus large que la normale.

Pourquoi l'écart de verdure n'est-il pas indiqué pour chaque parcelle?

La verdure de référence et par conséquent la déviation de la verdure actuelle par rapport à cette référence n'est calculée que pour les pommes de terre, pour les variétés Bintje et Fontane.

Qu’est ce qui est affiché dans la liste comme « Vigueur»?

Dans la rubrique « Vigueur », des avertissements sont donnés (un triangle d'avertissement est affiché) dans le cas où une parcelle souffre de sécheresse, de chaleur, de pluies excessives ou de froid ou encore si la variabilité de la croissance des cultures dans une parcelle est très élevée.

Où puis-je trouver la carte d’ombre pour ma parcelle?

Vous pouvez retrouver la carte d’ombre dans la fiche parcellaire, dans “Carte d’ombre”. Cette fiche est accessible via la liste des champs ou via la carte. Elle peut être ouverte en cliquant sur le champs et en sélectionnant “Données”.

Comment est-ce que je peux utiliser la carte d’ombre?

La carte d’ombre indique les zones ensoleillées vis-à-vis des zones d’ombre. Ainsi vous pouvez planter vos pommes de terres suivants les variations de zones d’ensoleillement. En plantant moins de tubercules dans les zones ombragées, les plantes reçoivent alors plus de lumière, d’eau et des nutriments que par une plantation normale et le rendement va augmenter. Vous pouvez encoder la distance de plantation pour chaque zone à l’endroit prévu à côté de la carte d’ombre (sous Info). Les polygones d’ombre et leur distance de plantation respective peuvent être téléchargés sous forme de fichier shape.

La carte est également un outil pratique pour aménager des zones vertes dans les bordures ombragées des champs dans le contexte des mesures d'écologisation.

Pourquoi est-ce qu’il n’y a pas de carte d’ombre disponible pour mon champs?

Actuellement les cartes sont uniquement disponible pour les champs en Flandre. Dans l’avenir ces  cartes seront produites également pour la Wallonie.

Le fond de carte n’apparait pas (navigateur Firefox). Qu’est-ce que je peux faire?

Les dernières versions du navigateur Firefox appliquent une politique de sécurité très stricte. De ce fait le fond de carte MapBox est bloqué. Ce problème peut être résolu par un test de sécurité supplémentaire via le système d’exploitation. Vous procédez comme suit:

  • Ouvrez votre navigateur Firefox
  • Tapez about:config et pressez Enter
  • Pour continuer, cliquez “I accept the risk”.
  • Cherchez dans la list security.enterprise_roots.enabled. Par défaut ce champ est mis sur “false”
  • Double-cliquez afin de le mettre à “true”
  • Redémarrez le navigateur et essayez de nouveau si la carte de fond apparaît maintenant

Comment changer la langue de l’application?

Pour changer la langue de l’application, vous devez vous rendre dans votre profil (coin supérieur droit). Dans l’onglet “ informations générales”, il est possible de choisir entre l’anglais, le français et le néerlandais.

Comment modifier mon mot de passe?

Pour changer votre mot de passe, allez dans votre profil (coin supérieur droit) dans l’onglet “mot de passe”.

Je ne peux pas utiliser l’application watchITgrow sur mon smartphone, pourquoi?

La version actuelle de l’application watchITgrow ne supporte pas les écrans de taille inférieure à 9 pouces.

Partners

Boerenbond Belgapom Belspo Fédération Wallonie-Bruxelles ULG Sciences Vito KMI

FAQ | watchITgrow

Error

×

Error message

Recoverable fatal error: Argument 1 passed to xmlsitemap_node_create_link() must be an instance of stdClass, boolean given, called in /var/aegir/platforms/watchitgrow_51_prd/sites/all/modules/xmlsitemap/xmlsitemap_node/xmlsitemap_node.module on line 28 and defined in xmlsitemap_node_create_link() (line 194 of /var/aegir/platforms/watchitgrow_51_prd/sites/all/modules/xmlsitemap/xmlsitemap_node/xmlsitemap_node.module).
The website encountered an unexpected error. Please try again later.